Photos ou pictos ?

Quand on arrive dans le monde de la CAA (Communication Alternative et Augmentative), il y a une question qui revient très souvent : « Faut-il commencer par des photos avant de passer aux pictogrammes ? ». Quand ce n’est pas sous forme de question, c’est sous forme de conseil : « En communication alternative, mieux vaut commencer par les photos, les pictogrammes viendront plus tard, quand l’enfant sera capable de les comprendre… ».

Le mythe de la « hiérarchie représentationnelle » qui consiste à penser qu’un enfant ne pourra apprendre le sens des symboles que s’il passe par une hiérarchie – objet / photo / dessin / pictogramme / mot – est un mythe qui a la vie longue… (Cf. Romski, M.A. & Sevcik, R.A. (2005) Augmentative communication and early intervention: myths and realities. Infants and Young Children 18 (3), 174.)

Gayle PORTER et Linda BURKHART, dans l’article suivant, argumentent les raisons pour lesquelles en rester à cette approche hiérarchique est très problématique, lorsqu’il s’agit de mettre en place un outil de communication alternative. 

 

 

Mathilde